Stéphanie Solinas
© François Bellabas

Stéphanie
Solinas

Formée à la photographie à l’ENS Louis Lumière à Paris, docteure en Arts de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Stéphanie Solinas développe, dans son parcours d’artiste plasticienne, une pratique variée (images, livres, vidéos, textes, installations), qui n’a de cesse d’interroger la double nature de la photographie, à la fois document scientifique et ouverture à l’intangible, dans les rapports multiples et créateurs qu’elle entretient avec les mots.

Depuis plus de 20 ans, son travail explore le tissage du visible et de l’invisible, de la science et de la croyance, de la dynamique entre soi et l’autre, qui forme nos identités. Son champ d’investigation s’étend du XIXe au XXIe siècle, de la naissance de la photographie à l’intelligence artificielle. Depuis 2014, elle mène un ensemble d’opérations de cartographie des identités, entre matérialisme et transcendance. Elle ancre ses recherches sur 3 terrains choisis : Islande, Italie et États-Unis, faisant émerger 3 séries de travaux – Le Pourquoi Pas?, L’Inexpliqué et Devenir soi-même, qu’elle nomme Les Aveugles éblouis.

PUBLICATIONS  

2020    Le Guide du Pourquoi Pas ?, Éditions du Seuil, coll. Fiction & Cie, Paris
2016    Dominique Lambert, RVB Books, Paris
2013    Déserteurs, livre d’artiste, édition de 100 exemplaires, RVB Books, Paris
2012    Sans titre (M.Bertillon), livre d’artiste, édition de 250 exemplaires + 23 ex. en édition limitée, RVB Books, Paris
2010    Dominique Lambert, livre d’artiste, édition de 27 exemplaires + 3 épreuves d’artiste, Alaska Editions, Londres

EXPOSITIONS RÉCENTES

Expositions personnelles
2021    L’inexpliqué – Revenants, Prix Camera Clara 2020, galerie Clementine de la Féronnière, Paris
2020    Le Pourquoi Pas ?, Musée Sjóminjasafn Austurlands, Eskifjörður, Islande (reportée pour cause de crise sanitaire)
            Chambre d’extase, L’Antichambre Art Fair, Hôtel La Nouvelle République, Paris
2019    Becoming oneself, Headlands Center for the Arts, San Francisco
2018    Haunted, lost and wanted (cur.Valérie Fougeirol & Fanny Lambert), Galerie Gradiva, Photo-Saint-Germain, Paris
2017    Identité, FraenkelLAB / Fraenkel Gallery, San Francisco
            Dominique Lambert / Le Pourquoi Pas ? (cur.Hinde Haest), FOAM, FOtografie museum of AMsterdam
2016    La méthode des lieux (cur. Paula Aisemberg), Rencontres d’Arles, cloître Saint-Trophime, Arles
            Dominique Lambert (cur. Paula Aisemberg), Rencontres d’Arles, Musée Carré d’Art, Nîmes
            Fourrure, vitrine, photographie, dialogue avec Gilles Saussier, Centre Photographique d’Île de France

Expositions collectives
2021   Constellations, Photographs in Dialogue, SFMOMA, San Francisco
           Monts Analogues (cur. Marie Griffay & Boris Bergmann), FRAC Champagne-Ardennes, Reims
           La chose mentale, des NFT à l’oeuvre, accès)s( cultures électroniques, Billère
           À fleur de monde, Centre Photographique Rouen Normandie, Rouen
           La Cité sous le Ciel, CNEAI, Cité internationale universitaire, Paris
           La photographie en jeux, delpire & co, Paris
2019   Syncopes et Extases. Vertiges du Temps. (cur. Stéphanie Jamet), FRAC Franche-Comté, Besançon
           Quelque chose noir (cur. Fanny Lambert), Galerie Gradiva, Paris
           Viva Villa ! (cur.Cécile Debray), Collection Lambert, Avignon
           A Rebrousse-Temps (cur. Agnès Werly), Musée Camille Claudel, Nogent-sur-Marne
2018   L’Invention de Morel ou la machine à images (cur.Thierry Dufrêne), Maison de l’Amérique latine, Paris
           Take Me (I’m Yours) (cur. C.Parisi, H.U.Obrist, C.Boltanski), Académie de France / Villa Médicis, Rome
           Viva Villa ! (cur.Cécile Debray), Villa Méditerranée, Marseille
           Opéra National de Paris / 3e Scène, église Saint-Blaise, Rencontres d’Arles, Arles