Ysiaka Anam
© Quitterie de Fommervault

Ysiaka
Anam

Originaire d’Afrique subsaharienne, Ysiaka Anam est arrivée en France avec sa famille alors qu’elle était enfant.

Titulaire de masters en psychologie et en sociologie, elle s’intéresse particulièrement aux répercussions de la migration sur la filiation et sur la langue. Elle a travaillé comme coordinatrice de projets culturels puis comme psychologue clinicienne. Elle est aujourd’hui formatrice indépendante.

Dans ses romans, elle aime explorer les zones où le plus intime vient enlacer les questions collectives, et faire du récit le lieu de bascule du réel vers la fiction.

 

PUBLICATIONS

Romans :

  • Et ma langue se mit à danser, éd. La Cheminante, 2018
  • On avait enterré la mémoire, à paraître

 
Articles dans des revues scientifiques :

  • “Quelle urbanité pour les non-lieux de la ville contemporaine : la triple médiation des nouveaux médias”, L’Observatoire, la revue des politiques culturelles, 2010
  • “La fonction psychique du récit : famille, migration, et narrativité”, Revue L’autre, 2014.