Résidence

Anne Savelli

19.02.2022 - 28.02.2022

Que perçoit-on du monde quand on décide de l’écouter ?
Quels « bruits », quels sons constituent notre environnement, mais également nos souvenirs, nos fantasmes, nos rêves ?
De quelles textures sonores sommes-nous faits, sans en avoir conscience ?
Comment la musique, les voix, les rythmes, les silences, les ordres, les ondes, les parasites nous traversent-ils ?

La résidence d’Anne Savelli est consacrée à l’écriture d’une texte de fiction intitulé Bruits : une petite fille, qui vit dans une cité, s’enfuit pour échapper à l’oppression sonore qui l’empêche de grandir et se met à courir à travers une ville imaginaire, tentaculaire, pendant 24 heures. Cette ville, en expansion constante, se métamorphose à partir de ce que la fillette entend. L’enfant, de son côté, grandit à toute vitesse.

Il s’agit d’un roman « sonore » et chronométré. Le texte est construit à partir d’une contrainte d’écriture forte : puisqu’il y a 1440 minutes en 24 heures, 1440 fragments, paragraphes, passages, « bruits » vont croiser la route de cette fillette appelée F, constituer sa fuite et guider ses pas.

Le projet s’appuie sur une trame romanesque mais également sur ce que l’autrice trouve au fil de ses déplacements, de ses recherches et de ses résidences pour créer sa ville-monde imaginaire (éléments sur les villes nouvelles et anciennes, la grande banlieue, l’hypercentre, les terrains vagues, les écoquartiers, les ports, les stations balnéaires, jusqu’à la station spatiale de Kourou).

Parallèlement à ce travail d’écriture, Anne Savelli conçoit, avec l’écrivain et informaticien Joachim Séné, un projet de site Internet qui intègre le texte au fur et à mesure de son écriture.

 

Anne Savelli

Anne Savelli

RÉSIDENCES RENCONTRES ATELIERS CARTES BLANCHES